Planifier votre fin de vie ne veut pas dire mourir. Cela signifie plutôt libérer votre esprit des inquiétudes liées à la mort pour pouvoir mieux vivre le restant de votre vie. En prenant le temps de rédiger un testament, de préparer un mandat d’inaptitude, de rassembler vos documents officiels, de dresser votre bilan patrimonial et de coucher sur papier vos désirs quant au don d’organes et aux funérailles, vous êtes ainsi rassuré que vos proches n’écopent pas de la responsabilité de ces nombreuses décisions, en plus du choc émotionnel et du chagrin qu'ils ressentiront à votre décès. Et par le fait même, vous vous sentirez allégé.

DIRECTIVES DE SOINS DE SANTÉ

J.

A.

Bonjour Anni, lors de notre dernière rencontre, tu avais commencé à me parler d’un document intitulé « directives de soins de santé » ou « testament d’incapacité » ou « testament biologique » dans lequel je peux mentionner mes volontés et décisions concernant les soins à recevoir.

Oui Jacinthe, j’allais te dire que les directives de soins de santé incluent en réalité deux choses : a) le nom de la personne que tu désignes pour prendre ces décisions et b) les instructions sur ce que tu veux comme traitement dans certaines situations.

 

S’il s’agit de quelque chose de grave... disons que tu es aux portes de la mort ou que tu as une maladie grave et que tu ne veux pas prolonger ton agonie, ou bien a) tu avais déjà fait part à ta famille de tes volontés et ils les connaissent ou b) ils sont inscrits explicitement dans un document où l’on peut lire quelque chose comme « Dans ce genre de situation, je ne considère pas qu’un traitement prolongerait ma vie, mais plutôt qu’il prolongerait ma mort, et je ne le veux pas. »

 

D’une certaine façon, les directives de soins de santé ressemblent à une procuration puisque tu nommes quelqu’un pour prendre certaines décisions pour toi, mais ici, au lieu qu’il s’agisse de décisions d’ordre financier, ce document nomme quelqu’un qui peut prendre des décisions d’ordre médical si tu n’es pas en mesure de le faire. Par exemple, si tu es à l’hôpital, incapable de dire au médecin ce que tu veux ou ce que tu ne veux pas, tu dois avoir nommé quelqu’un pour le faire en ton nom. Et cela résume à quoi sert le document « directives de soins de santé » ou « testament biologique ».

 

Est-ce que tous les documents de ce genre se ressemblent, Anni?

 

Certains documents vont aussi indiquer à ta famille tes volontés dans le cas où tu serais en train de mourir. Encore une fois, dans un testament biologique, on verra quelque chose du genre « Si mon état de santé s’aggrave et qu’il y a peu de chance que je récupère, qu’il s’agisse d’une maladie grave, d’un coma, d’un grave accident vasculaire cérébral ou que je sois atteinte de démence grave et que les perspectives sont mauvaises, alors permettez-moi de mourir de façon naturelle. »

 

Un contrat pour des soins prodigués avec compassion peut être un peu plus détaillé en ce qui a trait à des situations de fin de vie auxquelles les membres de ta famille pourraient devoir faire face en ce qui te concerne et la façon dont tu veux qu’ils agissent. Je crois que c’est très important, Jacinthe, que les gens aient préparé ces documents parce que ça décharge la famille du fardeau d’avoir à prendre ces décisions. C’est très difficile de décider de la santé ou de la mort de quelqu’un. Donc, si tu prends ces décisions pour ta famille avant le temps, elle n’aura pas à vivre avec le fardeau ou la culpabilité liés à cette prise de décisions. Tu ne fais que demander qu’on respecte tes volontés. C’est très important que tu les documentes.

 

Tu m’as déjà dit, Anni, qu’on doit utiliser les services d’un avocat pour la procuration, mais pour les directives de soins de santé, ça n’a pas besoin d’être fait par un avocat, n’est-ce pas? On peut simplement rédiger un document ou remplir un formulaire type?

 

C’est vrai. Les directives de soins de santé n’ont pas besoin d’être faites au bureau d’un avocat, mais la plupart des avocats, s’ils vont s’occuper de tes documents de succession, vont en général s’occuper des trois en même temps : le testament, la procuration et les directives de soins de santé. Mais tu as raison Jacinthe, si la seule chose qui te manque est ce document, tu peux certainement t’en occuper toi-même. Tu n’as même pas besoin de témoin pour que ça ait une valeur légale.

 

Je crois que la partie la plus importante lorsque tu remplis ce document est d’avoir une discussion avec les membres de ta famille pour qu’ils sachent ce que tu veux et qu’ils se sentent à l’aise concernant les décisions que tu as prises pour eux et qu’ils vont les respecter. C’est plus important d’avoir cette conversation.

J.

A.

J.

A.

Liste_de_tous_les_articles_de_Et_puis_ap