Les films se conservent mieux à la verticale. Ils sont aussi très sensibles à la température et à l'humidité. Trop sec, la bande devient très friable. Trop humide et la moisissure risque de s'y installer. Évitez donc d’entreposer vos films dans des sous-sols, greniers ou garages. Mieux vaut les conserver dans une pièce où la température est assez stable, comme une zone habitée de la maison. À des températures variant entre 18 et 20 degrés, à la noirceur dans de bons contenants, on peut espérer conserver le film une quarantaine d'années avant que des signes de dégradation fassent leur apparition. On peut sentir cette dégradation puisqu’elle dégage normalement une odeur de vinaigre. Cependant, les films magnétiques préfèrent des températures plus froides. Pour prolonger leur durée de vie, il est possible de congeler les films. Le processus est assez simple, mais je vous recommande de consulter un archiviste avant de vous lancer.

 

En ce qui concerne les DVD, ou même les Blu‑ray, même s'il fut une époque où l’on nous disait le contraire, leur durée de vie n'est en fait pas très longue. Ces derniers sont extrêmement vulnérables à la poussière et à toute forme de manipulation. Il ne faut qu'une dizaine d'années aussi pour qu’une forme de moisissure propre aux disques numériques s'y installe. Mieux vaut numériser les DVD et les conserver sur un disque dur externe. Les formats recommandés pour la préservation à long terme est, pour le moment, le format MJPEG2000. Choisissez bien les films que vous voulez préserver. Ces derniers prendront beaucoup d'espace sur le serveur et il vous faudra les ouvrir régulièrement pour faire les mises à jour du logiciel.

 

Les films de famille, les productions locales ou les enregistrements effectués lors d'activités variées sont d'un grand intérêt pour les centres d'archives de votre région. Ces derniers sont généralement bien équipés pour assurer une préservation à long terme. En faisant don de vos films à un centre d'archives, vous permettrez peut-être à vos arrière‑petits‑enfants de vous voir faire vos premiers pas…

 

Recommandations de lecture :

 

Émissions préférées, films de famille ou activités de classe, nous sommes nombreux à conserver un ou même plusieurs films sur nos étagères ou bien rangés dans des boîtes. Ces films ont pris plusieurs formes au cours des années : films 16 mm, cassettes Beta, VHS, DVD et aujourd'hui le format WAV, ou une multitude d’autres formats. Comment faire pour s'y retrouver?

 

Premièrement, le pire ennemi des bandes magnétiques, tout comme les disques numériques, c'est
la poussière! Quelques grains de poussière mal placés peuvent rapidement rendre la bande illisible. Malheureusement, la statique qui se crée sur ces bandes devient facilement un aimant à poussière. Il faut donc s'assurer, au minimum, de conserver le film dans leurs boîtiers, la bande vers l'intérieur pour réduire les risques que la poussière s'y installe. Si vos films sont dans des contenants de métal, jetez‑y un œil régulièrement. Les particules de rouille causent autant de dommage que la poussière.

Cinéma maison

Liste de tous les articles.jpg