ANNI À L'ÉCOUTE

Échéances fiscales

La plupart d’entre vous ont produit votre déclaration de revenus de 2017 à temps, avant l’échéance du 30 avril 2018.

Si vous ne l’avez pas encore fait, mais que vous prévoyez recevoir un remboursement, vous pouvez relaxer : vous ne serez pas pénalisé pour votre retard. (L’ARC n’éprouve aucune difficulté à garder votre argent un peu plus longtemps.) Assurez-vous toutefois de la produire bientôt afin d’obtenir votre remboursement. De même, si vous devez recevoir des crédits pour la TPS ou encore la Prestation fiscale canadienne pour enfants, n’attendez pas pour produire votre déclaration de revenus afin que ces crédits ne soient pas retardés.

Par contre, si vous avez un solde dû pour 2017 et que vous envoyez votre déclaration de 2017 après la date limite, l’Agence de revenu du Canada vous imposera une pénalité pour production tardive. Elle est de 5 % du solde impayé pour 2017, plus 1 % du solde impayé par mois complet de retard, jusqu'à un maximum de 12 mois.  Les intérêts (au taux raisonnable de 6 %) commencent à s’accumuler à partir du 1er mai.

Si vous êtes travailleur autonome, vous avez jusqu’au 15 juin 2018 pour produire votre déclaration de revenus des particuliers (et celui de votre conjoint ou conjointe). Les intérêts vont commencer à s’accumuler, mais au moins, il n’y aura pas de pénalité si vous le faites avant le 15 juin. Alors, n’attendez pas!

Si vous avez produit votre déclaration à temps, mais n’êtes pas en mesure de payer le montant dû au complet, communiquez avec l’ARC en vue de prendre des dispositions de paiement. En général, aussi longtemps que vous payiez régulièrement et avez fini de payer le montant complet en moins de 12 mois, l’ARC ne vous « achalera » pas. Mais ne l’ignorez pas!

L’échéance du 15 juin s’applique différemment dans le cas des retraités migrateurs (les aînés qui passent l'hiver dans le Sud. Si vous séjournez environ 120 jours ou plus aux États-Unis chaque année, vous devez remplir un formulaire d’impôt spécifique à envoyer à l’IRS. N’attendez pas et ne l’évitez pas! Si vous devez envoyer ce formulaire et que vous ne le faites pas, un jour, on pourrait vous refuser l’entrée aux États-Unis lorsque vous vous présenterez à la frontière. Vos va-et-vient annuels sont enregistrés.

Vous n’avez pas à payer de taxes quand vous envoyez ce formulaire, ce n’est qu’une déclaration de renseignements. Je peux vous aider à remplir ce formulaire (sans frais). Tout ce que je vous demande, c’est d’inscrire les dates de chacun de vos séjours aux États-Unis au cours des trois ou quatre dernières années. N’oubliez pas d’inclure les fois où vous n’y allez que pour quelques jours (au casino, jouer au golf, camper...).

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les envoyer par courriel à editeur@magazinelenenuphar.com.
Chaque semaine, je choisirai une de vos questions pour y répondre ici.

Bien entendu, votre nom ne sera pas révélé. 

Liste de tous les articles.jpg