Comment prévenir les moments de déprime

Que l’on soit neurotypique ou non, on ne peut échapper à la déprime saisonnière ou à la baisse d’énergie occasionnée par le manque de lumière, en raison de la diminution d’ensoleillement.

 

Le soleil est important pour se motiver et garder un bon moral, et ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de se rendre vers les pays chauds. Rester encabané ne me fait pas de bien, il faut que je sorte et que j’aille me changer les idées. Alors, pourquoi ne pas sortir de la maison pour profiter du soleil par temps frais? Il faut être bien habillé, et le fait de bouger et de marcher aide à se rafraîchir les idées, et la déprime diminue.

Le meilleur exemple est lorsque je travaillais comme messager en vélo. J’ai attrapé moins de rhumes et de grippes, et je me sentais moins déprimé que lorsque je passais plus de temps à l’intérieur. Le fait de me rendre au travail en vélo me permettait aussi de ne pas côtoyer d’autres personnes dans les transports en commun, un risque de moins d’attraper des microbes. Cependant, ce travail payait peu et j’ai pu trouver un meilleur boulot comme technicien informatique en 1997. Pour prévenir les problèmes liés au manque de soleil, une solution s’impose : regarder moins la télé et bouger davantage le week-end pour passer du temps dans les parcs, beau temps mauvais temps.

 

Voir le changement des saisons dans la nature, c’est bon pour le moral, et la photo étant un de mes passe-temps, cela me permet de bouger et de prendre un bon bol d’air.  

 

La pluie aussi a son charme, surtout pour la photographie. La voir sous un autre angle que son côté déprimant est bon pour le moral.

 

Avoir des activités régulières aide aussi à prévenir les moments de déprime, comme chaque jeudi prendre un café avec un vieil ami et se remémorer nos folies de jeunesse, et juste parler pour parler. Parfois aussi voyager autour du monde via une bibliothèque est aussi agréable, de lire sur les pays exotiques et de regarder des photos de pays lointains, de palmiers, de grenouilles et d’insectes, c’est merveilleux. Lire un vieux bouquin d’une autre époque est également un bon moyen pour passer à travers les journées grises.

 

Dans ces moments-là, il n’y a point d’excuses pour se laisser déprimer. Parfois d’en le cas d’une dépression grave, il faut consulter un médecin et suivre ses conseils, car cela pourrait être une affection clinique. Il faut prendre la dépression au sérieux lorsque les petits trucs pour se changer les idées ne fonctionnent pas.

Liste de tous les articles.jpg