Planifier votre fin de vie ne veut pas dire mourir. Cela signifie plutôt libérer votre esprit des inquiétudes liées à la mort pour pouvoir mieux vivre le restant de votre vie. En prenant le temps de rédiger un testament, de préparer un mandat d’inaptitude, de rassembler vos documents officiels, de dresser votre bilan patrimonial et de coucher sur papier vos désirs quant au don d’organes et aux funérailles, vous êtes ainsi rassuré que vos proches n’écopent pas de la responsabilité de ces nombreuses décisions, en plus du choc émotionnel et du chagrin qu'ils ressentiront à votre décès. Et par le fait même, vous vous sentirez allégé.

RENSEIGNEMENTS NÉCESSAIRES - PROCURATION

J.

A.

Bonjour Anni!
J’ai maintenant choisi un avocat et je vais prendre rendez-vous avec lui aussitôt que j’aurai tous les renseignements dont j’ai besoin pour la rencontre. Si j’ai bien compris, l’avocat va préparer la procuration, le testament et la directive relative aux soins de santé n’est-ce pas?

C’est exact Jacinthe. Tu fais bien de rassembler à l’avance les renseignements dont l’avocat aura besoin, ça permettra de gagner du temps et de réduire les frais.

Oui, c’est bien ce que je pensais. Si l’on commence par la procuration, que dois-je savoir?

Tu dois d’abord avoir choisi une personne qui sera ton mandataire et un remplaçant.

Est-ce obligatoire de nommer un remplaçant?

Non, mais c’est très utile et même essentiel dans le cas où le mandataire ne pourrait pas ou ne voudrait plus exécuter le mandat. Le remplaçant va aussi prendre la relève dans le cas où le mandataire décéderait.

Est-ce que je peux nommer plusieurs mandataires?

Oui, tu peux avoir une personne qui s'occupera de tes biens et une autre pour prendre soin de toi.

Mais autrement, peut-il y avoir deux personnes qui auront la même responsabilité?

Oui, tu peux nommer deux mandataires qui s'occuperont ensemble de tes biens et de ta personne, par exemple tes deux enfants, mais tu dois réaliser que ça peut causer des situations litigieuses s’ils ne s’entendent pas. Et s’ils ne s’entendent pas, ils devront se présenter devant les tribunaux et ce sera au juge de rendre la décision finale. Non seulement c’est coûteux, mais cela peut nuire à une prise de décisions rapide et efficace en ce qui concerne la gestion de tes biens et de ta personne.

Donc, nommer un ou deux mandataires si je veux diviser les responsabilités (mes biens et ma personne) et un remplaçant ou deux remplaçants. Quoi d’autre?

Tu veux dire qui d’autre, Jacinthe. Tu dois choisir à qui ton mandataire devra rendre des comptes régulièrement. Ainsi, les actions du mandataire sont toujours suivies par une personne désignée.

Et... pourquoi est-ce important?

Quand une personne agit à titre de mandataire, elle doit rendre compte de sa gestion financière en envoyant les données financières, au moins une fois l’an, à quelqu’un désigné à l’avance. Ainsi, il n’y a aucun soupçon sur sa façon de gérer les biens. Ce suivi régulier contribue à conserver un certain contrôle sur la gestion et l’évolution du patrimoine, et, s’il y a lieu, à remettre en question les décisions du mandataire.

Sais-tu Anni que grâce à toi, je commence à y voir plus clair dans tout ce processus. Nous continuerons à parler de ce sujet lors de notre prochaine rencontre.

J.

A.

J.

A.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

A.

J.

J.

Liste_de_tous_les_articles_de_Et_puis_ap