Vous avez fait les préparations nécessaires pour commencer à interviewer vos narrateurs[1]. Il faut tout d’abord sélectionner vos narrateurs. Choisissez des individus évidemment capables de bien s’exprimer sans l’aide d’autrui si possible. La présence d’une tierce personne peut décourager les questions plus personnelles et empêcher le narrateur d’être complètement ouvert dans ses réponses.

 

Sélectionnez aussi des gens avec des points de vue différents sur le sujet que vous tentez d’explorer. Par exemple, lorsque vous voulez retracer l’histoire d’une usine, parlez aux anciens patrons, mais également aux anciens employés.


Lorsque vous contactez le narrateur pour la première fois, prenez le temps de lui expliquer le but de l’exercice, comment va se dérouler l’entrevue, le type de questions auquel il devra répondre et fixez un rendez-vous. Pour vous aider dans votre préparation, demandez quelques informations biographiques concernant le narrateur, pour que vous puissiez mieux vous préparer à l’entrevue.

Si c’est possible, il est recommandé de rendre visite à votre narrateur avant l’entrevue. Vous pourrez ainsi commencer à bâtir la relation de confiance nécessaire à une bonne entrevue. Vous pourrez aussi vérifier l’étendue des connaissances du narrateur sur le sujet qui vous intéresse et ainsi mieux ajuster vos questions. Cette rencontre vous permettra de voir si le narrateur risque d’avoir besoin de matériel pour rafraîchir sa mémoire (p. ex : photos, cartes, etc.). Si le narrateur est de santé fragile, vous pourriez décider de faire plusieurs entrevues de plus courte durée. N’utilisez pas cette première visite pour tester vos questions par contre. Le narrateur ne sera pas aussi naturel dans ses réponses s’il vous a déjà raconté son histoire lors de votre première rencontre.

 

Préparez ensuite votre équipement. Pour ne pas être distrait lors de l’entrevue, il est recommandé de l’enregistrer. Vous devrez donc faire un choix : enregistrement audio ou vidéo? Il n’y a pas de meilleur choix. La vidéo vous permet d’enregistrer les expressions corporelles du narrateur. Par contre, beaucoup de gens sont encore mal à l’aise devant une caméra et arrivent plus facilement à oublier l’enregistreur audio. Si vous choisissez la caméra vidéo, donnez le temps à votre narrateur de s’habituer à la présence de l’appareil avant d’entrer dans le vif du sujet.

 

Vérifiez les piles. Il n’y a rien de plus enrageant que de faire une entrevue d’une heure pour se rendre compte en fin d’enregistrement que les piles sont mortes lors de la première demi-heure. Testez votre équipement. Vous devez être à l’aise avec le matériel. Vous serez ainsi plus en confiance lorsque viendra le temps de faire l’enregistrement, et votre narrateur aussi.

 

Et finalement, si ce n’est pas déjà fait, compilez une liste de sujets dont vous aimeriez discuter. Adaptez cette liste de sujets en fonction de ce que vous savez déjà sur votre narrateur. Exercez-vous à poser des questions à partir de cette liste de sujets afin d’être à l’aise avec son contenu. Les questions devraient être ouvertes et permettre au narrateur d’exprimer son histoire à sa manière. N’écrivez pas vos questions par contre, pour ne pas rester prisonnier de votre plan. Vous devez pouvoir vous adapter à l’ordre et au rythme de votre narrateur.

 

Et voilà! Vous êtes maintenant prêt à faire vos entrevues…

 

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter ces sources :

 

 

[1] Dans ce texte, le mot narrateur désigne la personne qui sera interviewée.

Histoire orale : préparer le narrateur

 
Liste de tous les articles.jpg