Nous avons bien souvent autour de nous une grand-mère, un voisin ou une connaissance qui a bien du vécu. Ces derniers regorgent d’histoires du passé qu’on aimerait bien enregistrer et conserver précieusement. L’histoire orale a autant de valeur que les documents d’archives et préserver les souvenirs de vos ancêtres peut être aussi important que de conserver leurs photographies.

 

Il y a plusieurs étapes pour mener à bien un projet d’histoire orale. Les prochaines chroniques vous offriront quelques conseils pour mener à bien un projet d’histoire orale étape par étape, que ce soit pour enregistrer les histoires d’une seule personne ou celles d’un village.

Image tirée de Sociétés et Territoires

Chaque projet nécessite une certaine préparation avant de passer à l’entrevue même. Vous devez d’abord déterminer le but de votre projet. De quels sujets voulez‑vous discuter lors de l’entrevue? Sur quelle période de temps portera-t-il? Quel est le but de l’entrevue? Voulez-vous conserver ces enregistrements dans la famille ou souhaitez-vous en faire don à un centre d’archives ou à un musée? Vous devez d’abord déterminer tous ces éléments avant de poursuivre. Ils vous aideront à préparer votre questionnaire et les documents qui devront accompagner votre enregistrement.

 

Une fois cette étape complétée, vous devez prendre le temps de faire un peu de recherche. Cherchez à mieux comprendre l’époque qui va être discutée. Qu’est-ce qui se passait au village durant les années qui vous intéressent? Que produisait l’usine où le narrateur a travaillé? Quelle information avons-nous déjà et par conséquent, quelle nouvelle information pourrais-je découvrir par cette entrevue ou plutôt quel vide d’informations cette entrevue viendrait combler? Par exemple, tout le monde sait qu’il y a eu un grand incendie en 1948 qui a détruit la moitié de la ville. Pas besoin de le demander à votre narrateur. Par contre, ce que l’on ne sait pas, c’est de quelle façon les gens qui étaient présents l’ont-ils vécu? Comment s’est passée la reconstruction? Etc.

 

Évidemment, vous pouvez faire cette recherche dans des livres ou sur Internet, dans les journaux locaux et dans les archives. À la suite de cette recherche, il est recommandé de produire une bibliographie ainsi qu’une liste de dates, d’endroits et de noms en lien avec votre sujet. Cette liste pourra vous servir de guide durant l’entrevue.

 

Utilisez ensuite les résultats de votre recherche pour identifier les sujets ou les thèmes que vous voulez aborder durant votre entrevue. Cette liste de sujets deviendra votre « carte routière » et vous guidera dans vos questions. Faites la liste de sujets dans un ordre qui vous semble logique, mais n’oubliez pas qu’il se peut que la personne que vous allez interviewer les aborde dans un ordre différent. Quand vous faites votre liste, posez-vous comme question : qu’est-ce que je veux savoir? Écrivez votre liste de questions, puis transformez-la en liste de sujets.

 

Il n’est pas recommandé d’avoir des questions toutes préparées. Une liste de thèmes à aborder vous permet de discuter librement de sujets. Elle permet au narrateur de s’exprimer dans l’ordre dans lequel il est à l’aise et vous permet de ne pas être prisonnier de vos questions. Vous avez une liste de thèmes à couvrir. Servez-vous de cette liste pour ramener le narrateur dans le sujet de votre discussion s’il s’éloigne, tout en le laissant s’exprimer librement.

 

Avec tous ces outils en main, vous êtes maintenant prêt à trouver et à contacter vos narrateurs…

 

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter ces sources :

Note : Dans ce texte, le mot narrateur désigne la personne qui sera interviewée.

Histoire orale : préparation à l’entrevue

Liste de tous les articles.jpg