ENTÊTE_v5.jpg

Qu’elles soient vieilles comme le monde ou récemment développées, qu’on les désigne d’approche, de méthode, de pratique, de traitement, de technique ou d’art, il existe une multitude de façons d’améliorer notre santé mentale et physique. Les adeptes de chaque discipline en vantent les mérites et nous rendent la tâche plus difficile lorsque vient le moment de choisir ce qui serait bon pour nous lorsqu’on est en quête de mieux-être. Le Nénuphar a demandé à des praticiens de ces différentes disciplines de nous expliquer ce qu’il en est.

L’acupuncture en médecine traditionnelle chinoise

La pratique de l’acupuncture en médecine traditionnelle chinoise (MTC) est employée depuis des milliers d’années et a été mise au point dans le but de maintenir la santé et de prévenir les maladies. La santé nous permet de nous épanouir lorsque nous faisons face à divers facteurs de stress, qu’ils soient environnementaux, physiques, émotionnels psychologiques ou autres.

 

Bien avant l’évolution de la médecine occidentale, l’acupuncture MTC était la principale pratique médicale en Chine. L'Organisa-tion mondiale de la Santé reconnaît que l’acupuncture MTC peut

contribuer à résoudre plusieurs problèmes de santé. Au cours des dernières années, l’acupuncture a suscité beaucoup d’attention et de respect en tant que thérapie alternative unique et efficace pour de nombreuses affections.

 

Principes fondamentaux de l’acupuncture MTC

 

L’acupuncture MTC est une pratique de la médecine dont  les trois principes fondamentaux sont :

 

1) Le corps humain est un ensemble dynamique et organique qui ne peut être séparé en différentes parties ou morceaux. Chaque partie de notre corps est interconnectée et interreliée, et toutes ces parties dépendent l’une de l’autre pour un fonctionnement optimal.

 

2) L’acupuncture MTC s’appuie sur le principe que la prévention est la meilleure médecine. Il vaut mieux s’occuper de sa santé lorsque l’on se sent bien, que d’attendre d’éprouver des signes et des symptômes de maladie.

 

3) Chacun a en soi la capacité innée de guérir. Notre corps se régénère et se répare constamment, cherchant l’état d’homéostasie. Dans certaines circonstances, notre capacité de guérir et de nous régénérer demeure latente. L’acupuncture peut aider à réveiller cette capacité innée et à favoriser cette capacité naturelle du corps de se guérir.

Le corps humain contient 12 canaux principaux ou méridiens, chacun d’eux
ayant sa propre trajectoire pour se brancher sur un organe particulier.
Ces méridiens voyagent à travers notre corps, établissant le lien
entre l’énergie (ou Qi) et les composantes extérieures et
intérieures de notre corps. Le long de chaque méridien
se trouvent plusieurs points d’acupuncture. Il y a en tout
plusieurs centaines de ces points sur le corps humain.

 

Généralement, un traitement d’acupuncture stimule les
points d’acupuncture du corps par le biais d’aiguilles
d’acupuncture ou par acupression au moyen d’un
stimulateur ou simplement en utilisant le bout des
doigts. Les aiguilles d’acupuncture sont aussi minces
que la largeur d’un cheveu. Ces aiguilles stériles,
et à usage unique, sont insérées dans les points
d’acupuncture à des profondeurs variées et
maintenues en place durant 20 minutes.
La plupart des clients ne ressentent pas
l’aiguille au moment de l’insertion;
toutefois, lorsqu’elles sont insérées à la bonne profondeur, ils peuvent ressentir temporairement des symptômes légers de douleur, de picotement ou de lourdeur au point d’insertion.

 

L’acupuncture peut être effectuée sur le torse, les membres, les mains, les pieds, le visage, le cuir chevelu et les oreilles. En général, l’acupuncture est exécutée lorsque la personne est étendue; dans certaines circonstances toutefois, le client peut demeurer en position assise. Après l’insertion des aiguilles, le client peut se reposer et il arrive souvent qu’il s’endorme. On ne ressent habituellement aucun inconfort au moment du retrait des aiguilles et la plupart des gens disent se sentir détendus ou revigorés après un traitement. L’acupuncture convient à une gamme étendue d’affections, comme entre autres les troubles musculo-squelettiques, la fatigue chronique, les maux de tête, les troubles digestifs et les problèmes cutanés. Le nombre de traitements d’acupuncture requis pour obtenir un soulagement dépend de la gravité de l’affection à traiter et de sa durée.

 

Les concepts fondamentaux de l’acupuncture MTC

 

La santé optimale dépend de l’équilibre entre le yin et le yang ainsi que de l’abondance de Qi et de sang circulant librement dans le corps.

Le symbole du yin et du yang est un principe fondamental de la MTC. Il représente la
    capacité de notre corps d’atteindre et de maintenir l’équilibre et l’état d’homéostasie.
       Cette capacité est mise au défi dans notre monde et notre environnement en
         perpétuel changement et symbolise des contraires interdépendants qui ne peuvent
        exister l’un sans l’autre. Un corps en santé nécessite l’équilibre du yin et du yang et
       c’est lorsque l’un des deux domine l’autre que la santé défaille ou que la maladie
    survient.

Le symbole du yin et du yang est un principe fondamental de la MTC. Il représente la capacité de notre corps d’atteindre et de maintenir l’équilibre et l’état d’homéostasie. Cette capacité est mise au défi dans notre monde et notre environnement en perpétuel changement et symbolise des contraires interdépendants qui ne peuvent exister l’un sans l’autre. Un corps en santé nécessite l’équilibre du yin et du yang et c’est lorsque l’un des deux domine l’autre que la santé défaille ou que la maladie survient.

 

La meilleure façon de décrire le Qi est « force vitale » ou « énergie ». C’est l’énergie qui soutient la capacité de notre corps pour lui permettre de bien fonctionner. Elle favorise l’alimentation de chaque cellule de notre corps. Le Qi congénital est ce que nous avons reçu de nos parents et il est présent à la naissance. Au cours de notre vie, nous produisons du Qi lorsque nous respirons et lorsque nous ingérons de la nourriture et des liquides; c’est ce que l’on appelle le Qi acquis. La quantité de Qi présente dans notre corps se traduit par notre état de bien-être mental, émotionnel et psychique. Notre santé est préservée aussi longtemps qu’il a une provision suffisante de Qi dans notre corps et qu’elle est en mesure d’y circuler sans encombre.

 

Parmi les nombreuses fonctions du Qi, mentionnons l’activation de la croissance et du développement, la promotion des activités fonctionnelles de tous les organes et tissus, la production du sang qui nourrit tout le corps et la protection du corps.

 

Le jing et le shen sont aussi essentiels au maintien de la santé. Le jing est l’essence entreposée dans nos reins et transformée en moelle qui produit du sang.

 

Le shen est ce que l’on nomme l’esprit. C’est l’intensité de votre regard, de votre vigilance ou de votre conscience.

 

Un professionnel de l’acupuncture MTC identifie ce qui est en déséquilibre dans votre corps et détermine comment il peut vous aider à retrouver la santé de façon totalement holistique. L’acupuncture travaille à soulager la douleur et l’inconfort, à équilibrer les systèmes organiques et à maintenir la santé et le bien-être.

L’acupuncture…

  • est sécuritaire lorsqu’administrée par un acupuncteur de qualité.

  • entraîne peu d’effets secondaires, à part une fatigue temporaire ou de légères ecchymoses localisées aux points d’insertion.

  • peut être combinée à d’autres thérapies.

  • peut servir aux clients qui ne tolèrent pas les médicaments.

  • est relativement indolore.