lire2.jpg
Atropa belladonna, nouvelle de Tatiana ArcandLecture d'Emmanuelle Rigaud
00:00
BREF!.jpg

Atropa belladonna


Son guide botanique en main, il entra dans le jardin à la recherche d’espèces rares, et il vit la plante. Élancée, elle était davantage un arbuste qu’une plante, robuste et fort ramifiée, aux tiges de couleur rougeâtre légèrement velues. Elle avait l’air sinistre, pourtant elle respirait pleinement la santé. Fermement ancrée dans le sol, elle portait fièrement ses branches touffues et ses feuilles vernissées, avec l’air d’avoir trouvé l’endroit idéal où vivre.


Il savait que cette plante, mortelle pour l’humain, devait être détruite. Mais sa beauté l’avait séduit. Comment ne pas admirer les cerises du diable accrochées à ses tiges ou les fleurs en cloche de ce végétal luxuriant au port de reine ? Abattre la
belladonna ? Impensable ! Émerveillé, il eut un geste de tendresse pour ce bouquet de feuilles et de coroles, qui était de la vie : imprévisible, redoutable, mais exquise et émouvante, reflet de la sienne.


Nouvelle de Tatiana Arcand, extraite de BREF ! (recueil sous la direction de Charles Leblanc pour le Collectif post néo-rieliste), Les Éditions du Blé, 2017

LECTURE PRÉCÉDENTE.png
Liste de tous les articles de Au plaisir
LECTURE SUIVANTE.png